Histoire

La Corporation Collectif d’Avocats Jose Alvear Restrepo naît du travail de l’Association Nationale de professionnels, Asonalpro, qui rassemblait des professionnels en provenance de disciplines distinctes et travaillant en faveur des secteurs sociaux et populaires, de la défense des prisonniers politiques, de l’assistance intégrale aux victimes de violations des droits de l’homme et à leurs familles, telles la disparition forcées, les exécutions sommaires, les massacres et la torture.

La Corporation Collectif d’Avocats Jose Alvear Restrepo naît du travail de l’Association Nationale de professionnels, Asonalpro, qui rassemblait des professionnels en provenance de disciplines distinctes et travaillant en faveur des secteurs sociaux et populaires, de la défense des prisonniers politiques, de l’assistance intégrale aux victimes de violations des droits de l’homme et à leurs familles, telles la disparition forcées, les exécutions sommaires, les massacres et la torture.
En 1993, face à la demande d’assistance concernant la défense et promotion des droits de l’homme en Colombie, l’organisation agrandit son équipe de travail, et à partir de 1995, s’initie un processus de formation de nouveaux avocats, ou auxiliaires juridiques, bénéficiant d’une bourse.
EN 1995, le CCAJAR intègre la promotion et la défense des droits économiques, sociaux et culturels, également appelés Desc, et adopte une vision d’indivisibilité, d’universalité et d’interdépendance de ces de toutes les catégories de droit de l’homme. Le CCAJAR promeut depuis lors cette vision, non seulement à l’intérieur même des organisations se concentrant sur la défense des droits civils et politiques, mais aussi au sein d’organisations luttant infatigablement en faveur des Desc.
A partir de 1999, le CCAJAR renforce ses activités internationales à travers la restructuration de son action auprès des organismes intergouvernementaux de coopération (les Nations Unies - ONU-, l’Organisation des États Américains - OEA - et l’Organisation Internationale du Travail - OIT-), et la formation d’une équipe spécialisée dans ce domaine. Le CCAJAR est inscrite à l’OEA en tant qu’ONG au statut consultatif depuis 2000, et à l’ONU depuis ?.
En 2002 et 2003, le CCAJAR renforça de nouveau son équipe de travail dans l’intention d’améliorer sa capacité institutionnelle face aux nombreuses sollicitudes reçues et en raison du travail requis par de nouvelles thématiques (Plan Colombie, Alca et CPI). De plus, en 2001 voit le jour une équipe spécialisée en communication sociale et journalisme, afin de promouvoir les droits de l’homme au sein des medias.
Actuellement, le CCAJAR continue de défendre intégralement les droits de l’homme afin d’éradiquer l’exclusion sociale, économique et politique. La défense intégrale fait référence aux droits civils, politiques, économiques, sociaux, culturels, environnementaux, ainsi que des peuples.

Ed. Avianca: Calle 16 No. 6-66 Piso 25
Bogotá D.C.
PBX: (571) 7421313
FAX: (571) 2824270
Apartado Aéreo: 33035